Célébration de mariage :

Le mariage des ressortissants algériens résidant régulièrement dans la circonscription consulaire et immatriculés au consulat Général, peut être célébré par le Consulat Général.

Le mariage peut être également célébré si l'un des conjoints n'a pas sa résidence dans la circonscription consulaire, mais immatriculé auprès d'un autre poste diplomatique ou consulaire.

 

Les éléments constitutifs du mariage, comme le stipule l’article 9 du Code de la Famille, sont « le consentement des futurs conjoints, la présence du tuteur matrimonial et de deux témoins ainsi que la constitution d’une dot ».

 

En complément, l’article 9 bis, de l’Ordonnance n° 05-02 stipule que : «  le contrat de mariage doit remplir les conditions suivantes :

-          La capacité du mariage,

-          La dot,

-          Le tuteur matrimonial (El Wali),

-          Deux témoins,

-          L’exemption des empêchements légaux au mariage.

 

Constitution des dossiers :

Pour chacun des conjoints:

-          Une copie intégrale de l´acte de naissance de moins de trois (03) mois de l´époux et de l´épouse délivrée par la mairie du lieu de leur naissance, comportant la mention « délivré en vue de mariage » et datant de moins de trois mois au jour de la signature de l´acte de mariage.

-          Une photocopie de la carte d´immatriculation consulaire des deux époux en cours de validité.

 

Après examen du dossier, le service de l´état civil du Consulat Général communiquera à l’intéressé par écrit la date de rendez-vous pour la célébration du mariage.